Médecine Intégrative: Médecine et Naturopathie unies pour la santé

La médecine intégrative est le fait d’avoir recours simultanément à la médecine conventionnelle et aux pratiques naturopathiques dans le but d’améliorer sa Santé …

Médecine et Naturopathie se complètent

Qu'est ce que la Santé ?

Voici des définitions énoncées par l’Organisation Mondiale de la Santé :

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

(Préambule à la Constitution de l’Organisation mondiale de la Santé.)

Et de préciser :

Le personnel de santé est « l’ensemble des personnes dont l’activité a pour objet essentiel d’améliorer la santé »

(OMS, Rapport sur la santé dans le monde, 2006)

Cette précision est loin d’être anodine puisqu’en effet, en France, la liste des professionnels de la santé est établie par le Code de la Santé Publique et recense essentiellement les professions médicales, paramédicales et de pharmacie.

Qu’est-ce que la médecine ?

La médecine conventionnelle occidentale repose sur des bases physiologiques irréfutables car validées scientifiquement. C’est une médecine à l’efficacité prouvée, soit par des essais cliniques, soit parce qu’ils bénéficient d’un consensus professionnel fort.

Quel est le rôle du médecin ?

Le médecin est un professionnel de santé dont le rôle est de soigner les maux de ses patients en les soulageant de leurs souffrances. Seuls les titulaires d’un diplôme de docteur en médecine sont habilités en France à :

    • Ausculter un patient,
    • Prescrire des examens complémentaires,
    • Poser un diagnostic,
    • Renvoyer vers un médecin spécialiste,
    • Prescrire des médicaments ou une intervention chirurgicale

Le médecin a également un rôle de prévention (vaccination, dépistage). Il peut être amené à effectuer des soins d’urgence ou à participer à des actions d’enseignement ou de recherche.

Quid du bien-être ?!

L’amalgame entre santé et médecine est donc flagrant.

Si l’on schématise :

    • L’OMS dit : Santé <=> Bien-être complet
    • La France pose des limites : Domaine de la Santé <=> Professionnels médicaux, paramédicaux, pharmaceutiques + Médicaments et Actes remboursés

Mathématiquement parlant, cela donne :

    • Bien-être complet <=> Professionnels médicaux, paramédicaux, pharmaceutiques + Médicaments et Actes remboursés

Il manque donc quelque chose à l’équation ; en effet, je peux ne pas être malade mais ne pas me sentir bien pour autant ! Et c’est là que la naturopathie a toute sa place …

Différences entre Médecine et Naturopathie

Nous ne sommes pas médecins

Les naturopathes ne sont pas médecins donc : nous n’auscultons pas, nous ne diagnostiquons pas, et nous ne prescrivons pas de médicaments pour éradiquer une maladie …

(A l’exception des médecins-naturopathes bien sûr qui ont la double formation ;))

Il faut en revanche être conscient que notre organisme se régénère constamment. Il sait cicatriser une plaie, consolider une fracture, lutter contre les virus, regénérer son foie (et d’autres organes) … et tant d’autres choses encore … pour peu qu’il en ait la vitalité et les ressources. C’est là le domaine du naturopathe.

Notre métier consiste à :

    • Ecouter tous les maux du corps et de les analyser
    • Pour en identifier les déséquilibres physiologiques et leurs causes,
    • En nous appuyant éventuellement sur les conclusions du médecin,
    • Et de trouver la méthode qui VOUS convient
    • Pour rétablir les capacités d’auto guérison naturelles de votre organisme.

Nos pratiques ne sont pas limitées et dépendent avant tout du consultant : nous mettrons toujours tout en œuvre pour nous adapter au consultant, et trouver ce qui sera le plus efficace parmi tout un panel d’outils : nutrition, compléments, plantes, huiles essentielles, relaxation, activité physique, réflexologie …

Pourquoi n’existe-t-il pas de validation scientifique ?

C’est sans doute là l’une des grandes différences : il n’y a pas de validation scientifique sur ces méthodes. Parce que la médecine a un rôle curatif vis-à-vis d’une maladie, en particulier dans sa phase aigüe, alors que nous avons un rôle d’accompagnement de l’organisme sur du plus long terme …

Un exemple : vous souffrez de la gorge

    • Vous consultez le médecin qui diagnostique une angine et vous fait une prescription pour y mettre fin, c’est parfait.
    • Une fois cette phase aigüe passée, le naturopathe va analyser ce qui a fait que l’angine a pu s’installer et vous faire souffrir, pour colmater la brèche et éviter que cela ne se reproduise … Et cela peut être très différent d’une personne à l’autre.

La naturopathie ne vous a certes pas guéri … elle permet en revanche d’éviter la récidive, d’atténuer des symptômes, de soulager des douleurs … et c’est applicable sur de nombreux maux, imaginez sur l’arthrose, la fibromyalgie, les migraines, les douleurs abdominales …

C’est pour cette raison que la naturopathie est très bénéfique pour prévenir la maladie, ses récidives, et éviter que les troubles ne s’aggravent …

 

Un autre exemple des bienfaits de nos pratiques : les Soins Oncologiques de Support 

Il s’agit d’un accompagnement personnalisé proposé aux malades de cancer en parallèle de leur thérapie : conseils en alimentation, activité physique adaptée, relaxation, sophrologie, prendre soin de soi par l’esthétique, certains intègrent même la pratique de la réflexologie … tout ce qu’un naturopathe peut vous apporter également. Des études ont été réalisées montrant que les patients en ayant bénéficié supportent mieux leur traitement, se remettent mieux, plus rapidement et plus efficacement. Mais sans entrer dans le détail de ce qui a convenu à tel ou tel patient, simplement en indiquant si oui ou non le patient a été accompagné …

Si de telles évaluations existaient pour la naturopathie, je ne doute pas que nous aurions des résultats très positifs …

Plus de points communs que de différences

Notre priorité commune : votre bien-être !

Bien sûr, la naturopathie veille également au bienfait du consultant.

Nous partageons avec le corps médical le premier principe de prudence :

Primere non nocere = En premier, ne pas nuire

Les bienfaits de la nature

Les plantes sont productrices de substances naturelles, de nombreuses molécules sont élaborées (terpénoïdes, phénols, flavonoïdes, alcaloïdes, porphyrines …). C’est ce que l’on appelle les principes actifs.

    • Médecine

En médecine, on utilise la chimie moderne pour extraire UNE substance active de la plante, la purifier de toute autre molécule chimique en particulier, avant de l’intégrer dans un médicament.

L’OMS a établi que 25% des médicaments sur le marché sont préparés à base de plantes qui, au départ, ont été utilisées traditionnellement.

    • Naturopathie

La naturopathie considère que l’ensemble des principes actifs d’une plante agissent EN SYNERGIE. Elle ne sépare donc pas les principes actifs mais va régulièrement utiliser l’intégralité de la plante, ce que l’on appelle le totum.

L’hygiène de vie

Ces points sont essentiels pour rester en bonne santé :

    • L’alimentation
    • L’hydratation
    • L’activité physique

Les bienfaits de l’eau

On ne discute plus aujourd’hui les bienfaits de la thalassothérapie. Et de façon générale, bien utilisés, le sauna, le hammam, le bain de mer tout simplement … ont des bienfaits sur le corps, et sur l’esprit …

La gestion du stress

Les mécanismes du stress sont destructeurs sur l’organisme. Et encore une fois, si le médecin peut faire appel à une pharmacopée puissante pour y remédier, le naturopathe peut agir en amont pour prévenir ces effets, ou en aval pour stabiliser et revenir à la sérénité … le but est le même : vous apprendre à atténuer et contrôler le stress

Conclusion

    • Un naturopathe ne vous fera jamais croire qu’il a les capacités de guérir, soigner ou traiter une quelconque maladie, ça n’est pas son domaine.
    • En revanche, un naturopathe peut vous conseiller d’aller consulter un médecin s’il considère que c’est nécessaire.
    • Un naturopathe ne se permettra jamais de vous conseiller d’arrêter un traitement ou d’en modifier la posologie. Il n’en a pas les compétences.
    • Un naturopathe prendra toujours en considération toutes les précautions nécessaires. Naturel ne veut pas dire sans danger, il s’agit de principes actifs.
    • De même, il est important d’être transparent avec son médecin quant aux compléments, même naturels, que vous prenez.

Une fois ces principes appliqués, médecine et naturopathie ayant chacune leur rôle défini, elles deviennent complémentaires et agissent de concert pour le bien-être de la personne. 

Santé = Bien-être complet

= Médecine conventionnelle occidentale + Naturopathie

= Médecine Intégrative !

Laisser un commentaire